L'auteur

Je suis né un dimanche, la même année qu'Ursula Andress. C'est d'ailleurs le seul point que nous ayons en commun.

Très tôt je déclare à mes parents que je souhaite avoir une enfance heureuse et je prends la décision de ne pas me laisser gâcher l'existence par toutes les contraintes qu'on impose habituellement aux enfants.

Tandis que mes camarades s'abrutissent dans l'étude des robinets qui fuient et des trains qui se croisent, je me passionne pour la prestidigitation.

Le fait que j'habite à Blois à cette époque, le pays de Robert-Houdin y est certainement pour quelque chose...

J'ai la chance d'assister à des galas donnés en l'honneur du rénovateur de l'art magique et d'applaudir les vedettes du moment : Géo Terros, Tornedo, Robertson, Robelly, Jean Valton....

Ca y est, j'ai attrapé le virus ! Et il ne me quittera plus. Après un passage rapide, mais toujours remarqué, dans quelques établissements scolaires, j'entre aux Beaux-Arts où je peux enfin donner libre cours à mes goûts artistiques Entre deux croquis de nus - des femmes, de préférence - je participe aux tournées théatrales d'une petite troupe d'amateurs et, parallèlement, je présente mon numéro de prestidigitation dans les spectacles régionaux.

A mon retour d'Algérie où l'armée m'a offert 29 mois de camping dans le Génie, je m'oriente vers le marketing et la publicité, qui sont, il faut bien le dire, les formes les plus modernes de l'illusion. Ce qui confirme une logique indiscutable dans mon parcours.

Plus tard, ayant atteint l'âge où, en principe, on doit être sérieux, je continue à m'"éclater sur les planches" et je m'oriente vers la magie comique et la présentation de spectacles. En 1975 je commence à décrire et publier mes créations et ma conception de la présentation de la prestidigitation dans une série de livres dont le succès m'encourage à persévérer.

En 1982, mon numéro comique "Magic Parade", présenté au Congrès International des Sociétés Magiques à Lausanne, me vaut d'être engagé dans de nombreux congrès étrangers. Mais d'autres activités se présentent. Pendant 5 ans, j'ai le privilège d'assurer la direction de la "Revue de la Prestidigitation ", ce qui me donne l'occasion de compléter ma connaissance de la Magie et des magiciens. Je participe à plusieurs congrès comme conférencier, j'anime des stages d'initiation et de perfectionnement et je continue à distraire les invités lors de soirées privées...

Bien entendu, le portrait que j'ai fait de moi ne comporte que les aspects les plus positifs. Souvenez-vous que si vous ne dites pas du bien de vous-même, vous n'êtes pas sûr que quelqu'un d'autre le fera.

Duraty